MEDIATION

Carte d’identité de la médiation

 

Origine :

 

Issue d’une ancienne tradition européenne de négociation, la médiation fondée sur la négociation raisonnée a été formalisée par les travaux de Fisher et Ury à la fin du XXème siècle.

 

Anniversaire :

 

Le 21 février 2005.

C’est la loi belge modifiant le Code judiciaire en y intégrant la médiation

 

Famille :

 

La médiation est un processus volontaire de prévention ou de résolution de différends ou de litiges.

 

Caractéristiques :

 

- processus volontaire

- processus confidentiel

- processus fondé sur la responsabilité des parties

- en présence d’un tiers neutre et impartial choisi par les parties : le médiateur

 

 

 

 

LA MEDIATION, une réelle opportunité de transformer une situation de blocage en une opportunité de changement

 

 

La médiation est un processus volontaire et confidentiel de gestion des conflits ou d'aide à la réalisation d'un projet complexe.

 

Les médieurs (les parties) font appel à un tiers indépendant et impartial, le médiateur, pour les aider à élaborer elles-mêmes une entente équitable et durable qui respecte les besoins de chacun des intervenants.

 

Le médiateur n'apporte pas de solution toute faite.

 

Il facilite, grâce à son savoir-faire et sa formation, l'émergence d'un accord sage.

 

Cet accord naît au terme du processus de médiation et de ses étapes successives qui permettent de restaurer un climat de confiance réciproque et d'écoute mutuelle.

 

La médiation est reconnue et balisée par la loi du 21 février 2005, ce qui assure aux parties une sécurité juridique par rapport au respect des engagements pris.

 

Copyright 1+1=1², l'équation médiation © All Rights Reserved