FACILITATION

Carte d’identité de la facilitation

 

Origine :

 

Issue de la médiation et de la conciliation, la facilitation est un processus hybride qui utilise les techniques de la médiation pour découvrir les besoins et les intérêts de parties et les techniques de la conciliation pour leur proposer un compromis acceptable et durable

 

 

Caractéristiques :

 

- processus volontaire - les parties acceptent une procédure de facilitation

- processus confidentiel - les parties et le facilitateur signent un engagement de confidentialité

- processus fondé sur la recherche d'un compromis

- en présence d’un tiers impartial choisi par les parties : le conciliateur

 

 

 

 

LA FACILITATION : pour les litiges aux enjeux financiers limités, un processus bref pour la recherche d'un compromis acceptable et durable

 

 

La facilitation est un processus volontaire et confidentiel de gestion des "petits conflits".

 

Les parties font appel à un tiers indépendant et impartial, le facilitateur, pour les aider à rechercher un compromis durable qui respecte les besoins de chacun des intervenants.

 

Dans le strict respect d'un processus balisé, le facilitateur recherche les besoins et les intérêts des parties.

 

Il propose, au terme de ce processus balisé, une solution de compromis.

 

A la différence de la médiation, la facilitation n'est pas reconnue et balisée par la loi du 21 février 2005.

 

La solution de compromis ne peut dès lors pas automatiquement être homologuée par un tribunal.

 

Copyright 1+1=1², l'équation médiation © All Rights Reserved